samedi 8 octobre 2005

Week-end mélancolique

Un peu de blues en cette fin de semaine, l'été parti c'est la fraîcheur du temps qui s'installe après un début d'octobre exceptionnel en chaleur à Montréal.

Sans rentrer dans les détails, mon blues cette semaine vient aussi du fait que j'ai eu à goûter aux joies des promesses corporatives non-tenues. Même si ça ne me surprend guère, je reste toujours fasciné par la capacité de certains dirigeants au 'bullshit' (baratiner) pour justifier des décisions managériales.

Bon, c'est un long week-end, il faut en profiter pour se changer les idées. Vivement les vacances en novembre prochain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire