lundi 10 octobre 2005

Le Carré jardinier...

The Constant Gardener
Opinion ★
Le second film de ce week-end est The Constant Gardener, une adaptation du roman de John Le Carré, la machine à succès de la littérature de suspense anglo-saxonne.

Je suis allé voir le film à cause de la distribution des acteurs et du metteur en scène. En effet, c'est l'excellent Ralph Fiennes (Schindler's List, The End of The Affair) qui joue le rôle principal d'un diplomate britannique au Kenya, Justin Quayle. Son épouse Tessa (Rachel Weisz) est travailleuse humanitaire qui oeuvre aux cotés des séropositifs en Afrique.

Dans une ambiance de corruption généralisée, des affaires secrètes se trament entre le gouvernement kenyan et des multinationales de la pharmaceutique. Tessa qui cherche à en savoir plus meurt dans un étrange accident sur une route éloignée du pays. Son époux ne croit pas la version officielle et cherche à savoir la vérité sur l'affaire et les gens impliqués.

L'intrigue est très bien construite, sans rajouter de faux suspense, mélangeant moments intimes et enquête policière. Ainsi, les commanditaires du meurtre sont identifiés et le défi pour Justin est de trouver les preuves pour les dénoncer publiquement. Le film aborde également le sujet épineux de la situation humanitaire en Afrique et les intérêts des ex-colonisateurs qui continuent à y jouer un rôle, le plus souvent négatif jusqu'à ce jour.

Aux cotés de Fiennes et Weisz, on retrouve d'autres talents tels que Pete Postlethwaite ou encore Danny Huston, le tout orchestré par Fernando Meireless, réalisateur de l'excellent City of God.

Je recommande vivement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire