jeudi 22 septembre 2005

Sacré Alain Juppé...

Alain Juppe
Alain Juppé, l'ex-Premier ministre français et ex-Maire de Bordeaux (ça en fait des EX) a commencé à enseigner comme professeur invité à l'École Nationale d'Administration Publique affiliée à l'Université du Québec, notamment l'UQAM.

Ce qui n'a pas manqué de soulever la condamnation de plusieurs universitaires québécois, sachant que Juppé a quitté la politique française, pour un an, par la petite porte après sa condamnation dans le financement illégal de l'ex-RPR.

Bref, après un reportage à Radio-Canada (Téléjournal 5 septembre 2005), j'ai été curieux d'aller faire un tour sur son blog. Intéressant en général, avec quelques réflexions sur plusieurs sujets d'actualité. En plus, les lecteurs peuvent réagir aux écrits de l'ancien maître de l'UMP.

Par contre, Alain Juppé n'a pas oublié de ramener à Montréal sa façon de faire plutôt arrogante et autoritaire, notamment en censurant les réactions des internautes. C'est ce qui m'est arrivé en écrivant un commentaire de comparaison entre le modèle d'intégration au Canada et celui de la France.

A la question (par courriel) de savoir pourquoi une telle censure... pas de réponse. Mais bon, il faut l'excuser, devenu EX de tout, il ne lui reste que l'espace de son blog pour exercer son «autorité». En plus d'enseigner dans une école pour le moins anonyme, même au Québec. Heureusement, ce n'est pas aux frais du contribuable québécois, du moins d'après le reportage de Radio-Canada.

Bon séjour à Montréal M. Juppé. Profitez-en pour apprendre la civilité et l'esprit de débat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire