mardi 24 octobre 2006

Film: Flags of Our Fathers, ou la bataille de l'image

Flags of Our FathersOpinion ★★
Clint Eastwood est excellent pour aborder des sujets sensibles sans controverse, avec humanité et sensibilité, tout en essayant de montrer la perspective individuelle des événements.

Avec Flags of Our Fathers, Eastwood aborde une facette moins connue de la seconde guerre mondiale, celle de l'image et de la propagande américaine. Alors que la guerre approchait de la fin en Europe au printemps 1945, le front du pacifique continuait à être le tragique théâtre de batailles sanglantes entre les forces américaines et japonaises.

Une des batailles les plus marquantes fut celle de l'ile d'Iwo Jima. La résistance de l'armée nippone était d'autant plus féroce que cette bataille était la première officiellement sur sol japonais.

Lorsque les Marines ont conquis le mont Suribachi sur l'ile, un groupe de six soldats a planté le drapeau américain sur ce haut point de l'ile. A ce moment, un des reporters de l'armée avait pris la photo du drapeau de la victoire. Mais le général sur le terrain voulait garder ce drapeau comme souvenir personnel et ordonna de le remplacer. Une nouvelle équipe de soldats est montée remplacer le drapeau, et une nouvelle photo fût prise, et c'est celle là qui est devenue une icône dans la conscience collective américaine, publiée dans LIFE magazine et tous les journaux de l'époque.

Flags of Our FathersLe gouvernement américain étant au bord de la faillite à cette époque là, il fallait mobiliser financièrement la nation pour finir la guerre. Une opération de relations publiques commence et les officiels ont rapidement saisi le potentiel de la fameuse photo. On cherche à retrouver à tout prix les soldats qui étaient sur la photo, quit à ce que ça ne soit pas ceux qui ont mis le premier drapeau, de la victoire. Trois ont survécu à la bataille et partent en tournée pour encourager la population à souscrire aux bonds du Trésor.

Le film en somme raconte cette opération de levée de fonds et les conséquences sur la vie de ces trois soldats. C'est Paul Haggis qui a co-écrit le scénario et Steven Spielberg qui est co-produit aux cotés de Clint Eastwood. Excellent récit historique et humain. Un autre candidat potentiel pour les Oscars® cette année. A noter qu'Eastwood a réalisé en parallèle le volet japonais de la bataille montrant ce que les soldats du camp adverse ont également vécu dans Letters from Iwo Jima.

Voici la photo qui a tant fait pour l'Amérique de l'époque:
The original picture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire